Nombre total de pages vues

jeudi 29 janvier 2015

Ahmed, 8 ans, en garde à vue pour apologie du terrorisme


Une sélection tweets ironisant sur cette affaire


- "Agé de 8 ans, il est entendu pour apologie du terrorisme."
Son doudou, quand a lui, sera entendu dans cette affaire comme simple témoin...

- Quitte à faire dans l'éducatif, maintenant qu'on a mis un gosse de 8 ans au commissariat, ce serait bien de remettre les flics à l'école.

- Je suis d'accord pour qu'on envoie des enfants de 8 ans en prison car c'est toujours eux dans métro qui écrasent mes baskets blanches

- Je reviens du futur ou un acte terroriste a été commis par une personne ayant été entendu 20 ans plus tôt à l'âge de 8 ans #Fiction

- « Un enfant de 8 ans entendu par la police pour apologie du terrorisme ».

Il aurait dessiné Dora avec une Kalachnikov.

- On se casse les couilles avec l'Irak et la Syrie alors qu'en bombardant les CE2 on gagnerait notre temps.

- J'attends avec impatience que tous les élèves de CE2 se désolidarisent du gamin de 8 ans de Nice entendu pour apologie du terrorisme.

-  Oui. 8 ans. En CE2.
Entendu par la police.
Pour apologie du terrorisme.
Vous le sentez, là, le choc anaphylactique ?"

mardi 27 janvier 2015

Dis moi comment tu conduis et je te dirai comment tu es

(Article écrit en octobre 2010, aujourd'hui la situation est pire !)

Foulèn représente une partie de la population tunisienne qu’on voit sur nos routes, toutes ressemblances avec des personnes qui existent vraiment n’est pas du tout fortuite, au contraire, elle est voulue.

Foulèn existe en chacun de nous, mais à des degrés divers.
Foulèn d’habitude est une personne assez chaleureuse, serviable, accueillante, sympathique et j’en passe de ces adjectifs qualificatifs, mais quand il se met à conduire une voiture et surtout dans les embouteillages, je vous assure que les adjectifs cités dessus se désintègrent en un rien de temps pour laisser la place à d’autres, pas vraiment glorieux.

Je passe presque quotidiennement au moins 2 heures dans les embouteillages, et j’en tire toujours le même triste constat, foulèn au volant est une vraie calamité ! et je me dis quand est ce qu’il va se défaire de ses mauvaises habitudes. Quand est ce que je passerai un jour sans voir un accident ? Sans voir une file de voiture arrêtées par les gardes routières ? Des fragments de phares cassés sur la route ? etc.

Je ne comprends pas pourquoi à chaque fois qu’une personne essaie de garder une certaine distance de sécurité entre sa voiture et celle qui le précède, il y a toujours une autre qui se faufile au milieu ?

Pourquoi quand tu attends le passage d’un train à un passage à niveau, et que la route est censée faire passer une file dans chaque sens, tu vois quelqu’un te doubler pour se mettre entre les rails et la barrière, puis un autre qui se met à côté de lui et d’un coup, tu as 3 files qui mènent vers un sens et 3 autres à l’opposé ? Une fois le train passé, se sont quelques dizaines de secondes d’un chaos total que tu dois subir, et vas y que je passe avant toi, et non c’est moi qui va passer avant etc.

J’aimerai aussi comprendre cette histoire d’amour torride qu’entreprend le Tunisien avec son klaxon ! C'est carrément inhumain le nombre de fois qu’il le sollicite à tort à travers. A l’instant t le feu est rouge, à l’instant t+1 le feu vire au vert et à l’instant t+1,000000000001 tu as une cacophonie improvisée mêlant toutes sortes de sonorités, érodant tes tympans, que puisse produire un klaxon,  et c’est encore pire quand tu ralentis un peu ou que tu t’arrêtes carrément pour laisser passer des piétons ou permettre à quelqu’un de faire sa manœuvre avec  sa voiture. Mais le top du top, c’est quand il y a un embouteillage assez long où les voitures n’avancent pas, t'as ceux en arrière qui ne voient rien de ce qui se passe en avant, donc ils savent que dalle sur le motif de cet arrêt, et qu’est ce qu’ils jugent bon de faire ? et ben KLAXONNER ! ils pensent qu’ils vont fluidifier la route au son de leurs klaxons… ont dirait qu’ils ont pour slogan « Le klaxon… c’est la solution ! », tu as un problème de chute de cheveux ? Klaxonne ! Ton équipe est en train de perdre ? Klaxonne ! Tu souffres de constipation ? Klaxoooonne et tu verras que la route s’ouvrira!

Bon, et je ne dis rien si tu oses caler la voiture au beau milieu d’une route ! ben quoi ? savoir conduire n’est pas inné chez toi comme tout le monde ?

A voir tout ça on dirait que le Foulén est quelqu’un de très, voire de trop pressé… mais pourquoi toute cette hâte ? A quoi sert que de vouloir gagner quelques misérables secondes sur la route alors qu’il est prêt à perdre bêtement 2 ou 3 heures dans un café ou devant la télé sans RIEN FAIRE ou presque ?

Par contre, foulèn, c’est quelqu’un de très propre ! Ah oui et vous pouvez le noter par vous-même si vous êtes dans une voiture. Une voiture propre de l’intérieur c’est le souci quotidien de foulèn, malheureusement les constructeurs n’ont pas eu la présence d’esprit de créer un truc où jeter les déchets dans une voiture (ce n'est pas vrai hein), du coup, foulèn se voit forcé de jeter le paquet de cigarette par la fenêtre, les mouchoirs, des canettes, des sachets et prochainement ses enfants s’ils n’arrêtent pas de chialer !

Autre constat assez flagrant, on dit toujours que la priorité est aux piétons, mais quand on observe de près, gare au piéton qui ose marcher sur le passage clouté à l’approche d’une voiture, il ne fait rien d’autre que de mettre sa vie en péril, parce que dans le code de la route de foulèn, le passage clouté est un passage superflu et à ignorer. Et là on en est à un point où quand tu ralentis pour laisser passer un piéton, ben il reste immobile, il ne bouge pas… parce que tout simplement il a perdu la confiance en le conducteur et donc le réflexe de passer la route en toute tranquillité malgré le passage des voitures, (Possible même qu’il ne l’a jamais eu auparavant ce réflexe...) .

Tous ces constats et d’autres encore me poussent à penser que foulèn est en quelque sorte un peu égoïste au fond! il s’en fout de la propreté des routes et des bas côtés à partir du moment que sa voiture reste « propre », il s’en fout si des piétons cherchent à passer la route, l’important c’est qu’il passe avant eux, il s’en fout que t’aies un sticker 80 collé sur le pare-brise arrière, il  faut juste que tu ne cales pas le moteur lorsque tu es devant lui, parce qu’il désire arriver à destination à temps... pour finalement ne rien faire d’intéressant.

Méritons-nous les manifestations culturelles ?

(Article écrit en octobre 2010 et toujours d'actualité)

Voilà que l’été est fini et avec lui toute une pléiade de festivals, mais la fin d’une saison indique le début d’une autre, en effet il y aura très prochainement l’octobre musical, les Journées cinématographiques de Carthage sans oublier les programmes proposés par divers salles de cinéma, théâtre, etc.… bref, on aura un choix relativement vaste… mais est-ce que nous méritons tout ça ???

L’autre jour je suis allé voir un film au cinéma, je ne vous cache pas le fait que je vais au cinéma en Tunisie avec beaucoup de réticences malgré les programmes alléchants qui y sont offerts de par les divers festivals et autres.

Ce n’est pas croyable combien on puisse se faire embêter là où on est censé se faire du plaisir! Dès le début du film un couple assis juste à la file de derrière et formé de personnes « assez jeunes » prend un paquet de « glibettes » et commence à les manger avec une « sans gêne » jamais vue ! le bruit désagréable (dans ce contexte bien sûr) produit par la cassure d’écorce de chaque glibette commence à me déconcentrer un peu…

Alors que je suis entrain de faire un effort considérable pour ne pas y prêter trop d’attention, voilà qu’un téléphone portable sonne… peu après un deuxième ! pffffffffff décidément il est impossible de voir un film tranquillement par ici.

Bon, pour cette fois ci on l’a échappé belle, c’était les 2 seules, disons, personnes inattentives ayant oublié de mettre leur téléphone en veilleuse (faut pas être de mauvaise foi).

Entre temps, tout au fond de la salle, un groupe d’énergumènes commencent à débattre du film alors qu’il n’en est qu’à sa première vingtaine de minutes ! C’est vrai que le film donnait de la matière à discuter, mais bon sang attendez qu’il finisse d’abord !

Pourquoi faut toujours qu’il y ait des personnes qui s’en foutent royalement des autres, des personnes sans gênes qui exercent leur médiocrité dans les lieux où l’on produit de l’art et excusez du peu! On vivait paisiblement avant l’arrivée du téléphone portable, on avançait très bien sans… là on ne peut même pas s’en séparer pour 90 minutes errabbi ! Même pas avoir le réflexe de le mettre en mode vibreur puisque apparemment tout le monde attend une communication d’une question de vie ou de mort ?!!!

Faut vraiment que les responsables des salles de cinéma prennent sérieusement en considération le respect mutuel entre les spectateurs, un micro-métrage bien fait avec des acteurs connus à projeter juste avant le film, un responsable qui fait un discours de 30 secondes rappelant les règles de base sur le comment se comporter dans un cinéma, un garant d’une projection sans bruit quoi.

Je me rappelle d’une scène qui est resté gravée dans ma mémoire il y a quelques années lors d’un concert auquel j’avais assisté au théâtre municipal de Tunis, j’étais assis au poulailler, hélas :) les lumières étaient éteintes puisqu’il n’y avait que quelques projecteurs illuminant la scène du spectacle musical.. et voilà qu’un deuxième spectacle se crée instantanément sous mes yeux.. un bal désenchanté de lucioles fluorescentes ! C’était… comment dire… enchanteur ? Non ! Féerique ? Non plus ! C’était merdique ! voilà l’expression adéquate… Excusez le mode vulgaire mais c’est ce que j’avais vraiment ressenti en voyant ça ! Mais bon dieu on vient assister à un concert musical, faut jouir de toutes les notes produites par les divers instruments employés, comme il faut déguster chaque parole chantée par la chanteuse ! Et ces messieurs et dames font quoi ? Ben ils écrivent des SMS, appellent ou répondent au téléphone… à la longue c’est tout aussi lassant que navrant.

Sans parler du festival d’El Jem, Quand je pense qu’il y a des amateurs de la musique symphonique qui se tapent des centaines de bornes par train, par auto-stop ou autre pour assister à un concert de l’orchestre symphonique de Vienne pour finalement s’asseoir à côté de personnes irrespectueuses aussi bien envers les autres spectateurs que l’orchestre elle-même, puisqu’ils y en a qui ont ramené leurs casse-croûtes, emballés dans du papier alu et mis dans un sachet en plastique, pour les manger durant le spectacle qui se produisait juste à quelques mètres d’eux, même rengaine avec le téléphone portable qui n’arrêtait pas sonner et on avait droit à des « Ouai là chui au concert sympholique de fienne, c’est le pied ! » , y avait aussi un autre truc aberrent que sont les applaudissements sur le rythme de la musique, un sacrilège quoi ! Sans parler de la friture émise par leurs Talky-Walkies des policiers qui parasitent les ouïes des présents durant le spectacle et j’en passe…

Et pourtant la solution est très simple ! Si l’on n’est pas intéressé ou convaincu par un spectacle pourquoi y assister ?! Et même si l’on a des invitations (et les fouteurs de troubles sont généralement des invités puisqu’ils n’ont pas dépensé un sou) qu’ils les donnent à des gens vraiment intéressés, et tout le monde y gagnera !

C’est bien dommage que l’on se fasse embêter là où on est censé se faire du plaisir.