Nombre total de pages vues

samedi 19 mars 2011

S'indigner de l'attitude de la France et de l'Italie, mais pas de la sorte !


"... A l’heure où la France ou l’Italie se font peur à l’idée que quelques milliers de Tunisiens ou de Libyien ne débarquent sur leurs côtes, la Tunisie, elle, accueille bras ouverts près de cent milles réfugiés à sa frontière Est. Toutes proportions gardées, c’est comme si un demi millions de Belges, brusquement frappés par une guerre civile, se massaient à nos frontières, et que la France entière remplissait sa voiture de vivres et de couvertures pour seprécipiter à la frontière et venir en aide..."
Depuis quelques jours, je ne cesse de voir ce bout d'article du site RRW se faire couper puis coller sur les statuts de mes contacts facebook, ou en tant que commentaires sur leurs partages concernant le drame des réfugiés de Ras Jdir fuyant une Libye en guerre.


Je crois que la renommée de la Tunisie et des tunisiens le précèdent comme on le dit bien chez nous, on n'a plus besoin de montrer à qui que ce soit notre grand sens d'hospitalité, d'ailleurs chaque étranger nous ayant côtoyé peut très bien l'affirmer, et pour ceux qui en doutent encore, ben y a pas de mieux que cette catastrophe humanitaire (qu'on essaie tant bien que de mal d'éviter par tous les moyens avec la timide aide internationale), pour mettre en lumière non seulement notre hospitalité mais également notre générosité, solidarité et patience.
Certes, on a reçu plus que 100000 réfugiés et on ne s'est pas affolé comme l'ont fait la France et l'Italie qui "n'ont vu que" quelques milliers de réfugiés échouer volontairement sur leurs cotes via des embarcations de fortune dont quelques unes n'ont pas pu arriver à destination. Mais est ce pertinent de faire cette comparaison? vous trouvez que c'est juste de s'indigner en donnant l'exemple tunisien?
A ce que je sache, les réfugiés se trouvant sur le sol tunisien vont tôt ou tard rentrer dans leur pays  respectifs comme l'ont déjà fait quelques dizaines de millier de personnes avant eux, par contre je ne pense pas que les quelques milliers se trouvant encore sur le sol du sud européen vont faire pareil ! et la récente histoire des flux migratoires clandestins vers ces pays peut très bien nous le démontrer.
Attention, je ne suis pas en train de les défendre, je vous rappelle que le but de ce billet c'est de montrer que le paragraphe ci haut mentionné n'est pas pertinent et est limite populiste. Parce qu'essayez d'imaginer le cas de figure où ces réfugiés venaient à se décider de rester définitivement dans notre pays, est ce qu'on va les accepter à bras ouverts compte tenu de notre taux de chômage ? est ce qu'on va être si hospitalier, généreux, chaleureux, solidaire et patient avec eux? Je me permets d'émettre quelques réserves, je n'ai qu'à vous donner l'exemple de nos confrères africains avec ce qu'on dit sur eux comme vannes pourries alors qu'ils ne sont ici que pour étudier, dieu merci pour eux !
Soyons franc avec nous mêmes, critiquons leur attitude oui ! mais pas avec des slogans fallacieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire