Nombre total de pages vues

dimanche 1 mai 2011

Ce qui me fait le plus peur chez ennahdha

plus que les intentions mêmes de ses leaders, c'est l'excès de zèle de ses sympathisants ou de ceux qui profitent des avantages matériels accordés par ce parti pour impressionner les indécis.



video

On crie et on scande de partout "A bas la police politique", et nous voilà avec une nouvelle, aussi aguerrie et aussi haineuse ! les mêmes méthodes, les mêmes pratiques et les mêmes techniques d'intimidation. Vous aurez très certainement noté le "من بعد يعمل الله دليل" et les mecs qui le filment en disant, ou dans ce cas il vaut mieux utiliser le terme "menaçant" de mettre ça sur facebook (Oui, parce qu'apparemment ils sont censés de mettre les photos des ennemis d'ennahdha sur le net, pour que ses militants de l'ombre s'en chargent d'eux).

J'aimerais tant croire que ce parti n'est qu'un outil utilisé ou manipulé par le gouvernement actuel (parce que j'ai cru discerner dans la vidéo un flic en civil) pour nous faire gober l'idée qu'on ne pourrait les vaincre que si et seulement si l'ont acceptait la réintégration des ex RCDistes dans la vie politique. Mais que faire si ses adhérents deviennent majoritaire dans le pays, avec ces mêmes techniques utilisées auparavant par les présidents des cellules RCD, tout est possible... Surtout si l'on s’érige devant le peuple en tant que le seul représentant politique "fiable" parlant au nom de d'Allah !

Et ce qui m'inquiète le plus dans tout ça, c'est que le gouvernement n'est pas apparemment intentionné de réguler le financement des partis et contrôler sérieusement la provenance de ses fonds ( ce qui pousse à consolider les réserves que j'ai envers ce gouvernement), parce qu'en lisant cet article et celui sur les frais engagés lors de son meeting de Sfax, je me dis qu'on est en face à une nouvelle puissance financière tout comme l'était le RCD ! Le moins qu'on puisse dire c'est qu'on est dans une concurrence plus que déloyale entre les partis et c'est ce qui me fait le plus peur, parce que même si l'ont appartient à un pays fait de révolutionnaires, tout indique que la sympathie et donc les votes sont encore susceptibles d'être achetés.

Sincèrement, avec tout ce qui se passe ces jours en Tunisie, je me sens perdu, je n'arrive pas à me faire une idée bien précise sur notre futur politique ! Mais le seul conseil que je puisse vous donner c'est que chacun doit faire son maximum pour essayer de convaincre ses proches, avec de bons arguments, que voter ennahdha serait préjudiciable à notre bien être et notre liberté, tout comme accepter le RCD le serait à notre dignité et nos martyrs. Et surtout, ne pas leur donner la possibilité de jouer encore aux victimes comme c'était le cas à Monastir, parce que ces agissements ne peuvent jouer qu'en leur faveur.
Dire que tout ce qu'on demandait c'était la liberté avec toutes ses nuances... apparemment on doit cravacher encore plus pour l'avoir... Gardons l'espoir !


PS: Un grand merci à Badreddine Ghali d'avoir osé les confronter seul et nous montrer une part de leur vrai visage et surtout, de ce qui pourrait nous attendre.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Une mise à jour du 04 septembre pour confirmer mes dires Des accrochages se sont déclenchés à la sortie d'une mosquée : ici



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire